AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julia A. Hërzmann
    JULIA. • Never Forget, Never Forgive.

avatar

• Crédit : Enjoy. ♥
• Photomaton : Look at me, now.
Messages : 187
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23
Localisation : J'ai envie de jouer à cache cache, tu me cherches ? =P

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. : Les femmes parlent plus vrai, plus juste : elles ont la bouche près du coeur
Topics ? : Open. =)
Friendship. :

MessageSujet: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Sam 31 Juil - 16:36


      « Parlons autour d'un repas. »
      ♥ Kaulitz, Tom &Hërzmann, Julia A. ♥



    Comment voulez vous faire comprendre à deux personnes qu'ils se détruisent mutuellement ? Comment leur faire comprendre qu'une bonne explication était surement la plus appréciée et surtout sans se hurler dessus, essayant juste de comprendre l'autre en se mettant à sa place même si parfois cela pourrait paraître plus difficile qu'on ne le pense ? Je n'en avais aucune idée mais pourtant j'avais le besoin d'intervenir entre deux personnes, j'avais ce besoin de leur faire comprendre quelques petites choses qui pourraient peut être les faire réagir même si j'en étais pas vraiment très convaincu, connaissant particulièrement le caractère fort de chacun d'eux. C'est deux personnes n'étaient autre que Lena et Tom. A vrai dire, cela faisait maintenant quelques temps que les jeunes gens avaient rompu mais pourtant, il ne pouvait s'empêcher de se croiser et de se hurler dessus quasiment tout le temps. D'ailleurs, je devrais même rajouter que mes nuits n'étaient quasiment plus complètes quand Lena recroisait Tom.. Je savais qu'elle finirait par m'appeler tôt ou tard et que j'aurais dû reprendre le chemin de sa villa pour pouvoir passer la nuit à parler comme la plupart du temps, cette situation ne me dérangeait pas comme elle pouvait me déranger également. A vrai dire, j'avais horreur de savoir ma meilleure amie malheureuse, j'avais vraiment horreur de savoir qu'elle allait mal et tout ça pour une histoire qui était pourtant passer pour elle vue qu'elle avait finit par le mettre dehors mais cela finissait par me rassurer quand je savais qu'elle demandait de l'aide et qu'elle avait besoin d'en parler. Cela me faisait comprendre qu'elle avait réellement besoin d'aide et qu'elle ferait tout pour pouvoir se sortir de là, qu'elle ne se laisserait pas couler.

    Et cette nuit là, tout recommença une nouvelle fois. Après m'être couchée vers minuit, j'avais finit par trouver le sommeil instantanément. La nuit commençait pour moi jusque vers les deux heures du matin.. Mon téléphone se remit à sonner, c'est la tête plongée dans l'oreiller que je finit par décrocher mon téléphone et que j'entendais ses pleurs tellement familières pour moi. Après quelques mots, je raccrochais puis finit par me lever enfilant quelques choses de très rapide, pris mon sac et mes clefs de voiture en direction de la villa de Lena. Une fois à l'intérieur, la jeune femme se remit à pleurer m'expliquant avec beaucoup de mal toute l'histoire. A vrai dire, cette discussion n'avait pas été des plus douces, cela en était vraiment sûr. Il allait falloir que je trouve le moyen de lui parler, et d'ailleurs c'est sans attendre que je lui envoya un petit sms sur son portable disant :

    Code:
    Hey Don Juan. ♥
    Dis moi, un petit moment avec moi à parler entre amis serait pas mal, non ? Enfin si tu es prêt à me supporter une nouvelle fois. Bon c'est vrai je te comprends j'aurais pas mal de mal à mon tour mais que veux-tu, il faut que je fasse avec. Si tu es d'accord, rejoins moi au restaurant de la ville vers 18heures ce soir. Merci de ta formidable attention et de ton écoute. Bisous bisous beau gosse. ♥

    Maintenant, il fallait que je m'occupe de ma sœur. Je la pris alors contre moi, la berçant doucement essayant de calmer ainsi les larmes qui coulaient sur ses joues. C'est après une bonne petite heure qu'elle finit par s'endormir dans mes bras. Et sans mentir, je ne mis pas très longtemps à rejoindre les bras de Morphée à mon tour.

    Il était aux alentours de 16heures quand nous finissions par émerger toutes les deux. Et en y pensant il ne me restait plus que deux heures avant de retrouver Tom au restaurant. Je ne pouvais pas annuler ce rendez vous, après tout c'est moi qui l'avait invité et d'un côté je le voulais vraiment. Je me levais alors, embrassa mon filleul, ma sœur ainsi que son compagnon puis je rentrais alors, chez moi afin de prendre une bonne douche. Une fois cela fait, j'enfilais alors, une robe blanche ainsi que des talons compensés de la même couleur. Je me remaquilla légèrement comme à mon habitude essayant cependant de dissimuler les cernes qu'ils s'étaient accumulés à cause de la fatigue. Je finis par me lisser les cheveux, et consulta l'heure quelques minutes plus tard. 17heures 30. Le temps de partir était de nouveau présent. Bon dieu, pourquoi avais je acheté cette villa ? A vrai dire, je n'y étais quasiment pas avec toute ses histoires. Un studio aurait peut être été préférable non ? Enfin. J'attrapais mon sac, mes clefs de voiture et quitta ma villa pour une nouvelle fois encore. Après quelques minutes de route, je me garais pas très loin de l'entrée du restaurant, entra à l'intérieur et m'installa à une table attendant ainsi l'arrivée de celui ci espérant qu'il n'allait pas me poser un lapin.

_________________

I'M A SATELLITE HEART, LOST IN THE DARK.
This violent delights have violents ends. And
in their triumph die, like fire and powder, which
as they kiss consume.I'm lost because I ♥️ you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Kaulitz Trümper

avatar

• Crédit : hell
Messages : 391
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 28

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. :
Topics ? : Close. =(
Friendship. :

MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Sam 31 Juil - 20:22

Code:
 Hey Dom Juan. ♥
Dis moi, un petit moment avec moi à parler entre amis serait pas mal, non ? Enfin si tu es prêt à me supporter une nouvelle fois. Bon c'est vrai je te comprends j'aurais pas mal de mal à mon tour mais que veux-tu, il faut que je fasse avec. Si tu es d'accord, rejoins-moi au restaurant de la ville vers 18heures ce soir. Merci de ta formidable attention et de ton écoute. Bisous bisous beau gosse. ♥

Le vibreur de mon téléphone portable eut le don de me faire sursauter légèrement dans mon sommeil. Toutefois, je ne pris pas la peine de lire ce fameux sms ; j’avais encore une longue nuit à terminer dans les bras de… d’une jeune fille - comme souvent. Depuis ma rupture, j’ai l’impression de rattraper ces deux années où je n’ai couché qu’avec la même femme. Étrange, non ? Pas tant que ça en fait. Ma réputation me va à merveille quand on y pense. Bref. Le lendemain, je ne prends pas le temps de réveiller ma copine du moment et file directement dans la salle de bain. Après avoir fait ce que j’avais à faire, je prends mon téléphone et lit le message reçu dans la nuit. Julia. Tiens, que me veut-elle ? En lisant, je fronce mes sourcils et me laisse retomber sur le bord du lit. Visiblement, elle ne me supporte pas alors qu’attend t-elle de moi ? En tout cas, on ne peut pas dire que la prétendue meilleure amie de Bill soit quelqu’un de très délicat. Comme moi, en fait. Que répondre à cela ? À vrai dire, je n’ai même pas besoin de me rendre au rendez-vous pour savoir ce qu’elle va me dire. Je suis prêt à mettre ma main à couper qu’il s’agit de Lena. Toutes les deux sont comme des sœurs et bordel c’que ça peut être agaçant parfois. Julia est une gamine très gentille, mais je pense qu’il faudrait qu’elle apprenne à se mêler uniquement de ses affaires. Méchant ? Non, pas tant que ça. & puis merde, il n’est que dix heure du matin et je n’ai pas dormi assez. Voilà la raison de ma mauvaise humeur.

Après avoir passé un bon moment à réveiller la brune reposant à mes côtés, je lui demande gentiment de partir afin que je passe à mes occupations. Etonnamment, elle accepte et ça me donne encore plus envie de la revoir par la suite. Oui, les criardes m’insupportent tellement que je les raye de ma liste… même si ce sont de supers coups. Bref. Mon après-midi n’est pas très intéressante en fait. Je me suis amusé à sortir les chiens pendant quelques heures et en fin de journée - aux alentours de 17h - j’ai joué un peu de guitare. C’est fou ce que j’aime les vacances en fait.

Code:
Salut, Julia. J’essayerai d’être là oui. Ton message m’insupporte déjà, ça risque d’être beau. Bisous.

Son message m’insupporte dans la mesure où je me sens dors et déjà agressé. Une chose est sûre, vu mon humeur, la belle n’a pas intérêt à me prendre la tête. Durant de longues minutes, je me demande si je dois la rejoindre. Et puis finalement, pourquoi pas ? J’ai envie de savoir ce qu’elle me veut & puis dans le pire des cas, je rentrerais chez moi. Qu’est ce que j’ai à perdre ? Hormis mon temps ? Soufflant profondément, je pose mon instrument de musique à sa place, met mes lunettes de soleil sur mon nez et enfile ma veste. Clés en mains, je monte dans ma voiture et roule tranquillement jusqu’au restaurant. Après m’être garé, j’entre rapidement à l’intérieur du bâtiment et cherche la jeune fille du regard. Tiens, elle est juste là. Tranquillement, je retire mes lunettes et glisse une branche dans le col de mon t-shirt. Par simple politesse, je me penche vers elle et dépose un baisé sur sa joue diaphane.

« Salut » dis-je silencieusement.

Je tire la chaise vers moi et pose mes fesses dessus avant d’écarter mes jambes - comme toujours. Peu élégant ? À qui l’dites-vous. J’ai pour habitude de toujours être avachi et je n’en ai aucune honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia A. Hërzmann
    JULIA. • Never Forget, Never Forgive.

avatar

• Crédit : Enjoy. ♥
• Photomaton : Look at me, now.
Messages : 187
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23
Localisation : J'ai envie de jouer à cache cache, tu me cherches ? =P

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. : Les femmes parlent plus vrai, plus juste : elles ont la bouche près du coeur
Topics ? : Open. =)
Friendship. :

MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Dim 1 Aoû - 20:16

    La relation que j'entretenais avec Tom n'avait jamais été la relation la plus fusionnelle et la plus parfaite, bien au contraire, rien avait jamais été comme ça et à vrai dire jamais elle ne le sera. Nous avions toujours été des personnes à se prendre la tête que ce soit gentiment ou méchamment mais que voulez vous c'est un peu comme ça que l'on se transmet notre amour ? Que ça plaise ou non. Tom n'a jamais été une personne que je détestais au plus haut point, ou peut être seulement au début de sa relation avec Lena. C'est vrai que je n'avais jamais compris, je répète bien au début de leur relation, ce que ma sœurette pouvait trouver à cet homme. Nous avions quasiment pris notre pied en se prenant la tête quasiment tous les jours au plus grand malheur de ma sœur. Cependant, j'avais quand même finit par l'apprécier même si notre relation resté toujours basé sur des prises de têtes amusantes ou désagréables. Mais que voulez vous, on ne changerait pas ce genre de choses, cela était comme ça. J'aimais cependant partagé des moments avec lui, sans aucune rancœur, pouvoir parler de temps en temps. Mais oui, nous savions le faire, il ne faut pas croire qu'à chaque fois que l'on se croise nous nous tapons dessus, bien au contraire, d'ailleurs des bagarres entre ce jeune homme et moi n'avait jamais existé et je l'espérais d'ailleurs n'existerai jamais.

    C'est en arrivant devant le restaurant et en garant ma voiture sur le parking non loin de l'entrée que je reçus le message de confirmation de la part de Tom. Oui, je le reconnais c'est vrai que j'appréhendais un peu sa réponse ne sachant vraiment pas comment il prendrait ce genre de choses et sachant pertinemment que la dispute qu'il avait eu avec Lena était déjà apparu à mes oreilles. C'est vrai que je tenais à lui en faire part de quelques mots mais que pourtant je ne voulais pas entendre que ça de sa bouche bien au contraire, je tenais cependant à avoir des nouvelles de lui et de savoir comment il allait en ce moment. Bref. Une fois l'avoir remercié et en lui faisant part que je l'attendrais à une table à l'intérieur, je sortis de ma voiture, entra dans le restaurant puis m'installa à une table. C'est le menu en main que j'attendais patiemment l'arrivée de Tom. D'ailleurs, celui ci ne se fit pas très long et entra 10minutes après moi.

    Tom - Salut.

    Il paraissait très silencieux et cela me faisait croire qu'il avait une impression de leçon de morale. Je le laissais me poser un baiser sur ma joue, le sourire aux lèvres le laissant ensuite s'assoir en face de moi, comme à son habitude de façon très silencieuse. Et non, il s'attendait vraiment à mal, je lui fis part de mon menu ayant déjà trouvé ce que je prendrais puis reprit la parole également par la même occasion.

    Salut, tu vas bien ? Je sais que je vais paraître moulin à parole comme à mon habitude, mais pour une fois ce sera pour te dire que je ne te parlerai pas de ce que tu penses que je te parle, c'est à dire Lena. Je sais très bien ce qu'il s'est passé entre vous hier matin et à vrai dire, je ne dirais rien de plus pour le moment. Et ne t'en fais pas, je ne te renverserai aucune boisson ou autre ce soir, tu resteras intacte promis. A ton plus grand étonnement, j'avais seulement envie de parler et de repasser un petit moment avec toi. C'est vrai c'est très rare, je te l'accorde, mais pourquoi pas ? Les surprises mouvementent un peu plus la vie, après tout ?

    Tout en prononçant ses quelques mots, je lui fis un léger clin d'œil avant de m'installer paisiblement au fond de mon siège, croisant les jambes, le sourire amusé sur le coin des lèvres. C'est vrai, cela pourrait vraiment paraître absurde de ma part et certainement très étonnant également mais pourtant, c'était mon attention première.

_________________

I'M A SATELLITE HEART, LOST IN THE DARK.
This violent delights have violents ends. And
in their triumph die, like fire and powder, which
as they kiss consume.I'm lost because I ♥️ you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Kaulitz Trümper

avatar

• Crédit : hell
Messages : 391
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 28

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. :
Topics ? : Close. =(
Friendship. :

MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Mar 3 Aoû - 1:37

À quoi aurais-je droit ? Des reproches ? Des insultes ? Est-ce que je mérite tout ça ? Est-ce que je mérite qu’on se mêle de ma vie ? Je n’ai rien demandé à personne et pourtant, tout le monde se mêle de ce qui me regarde moi et uniquement moi. Mon couple a été brisé et de simples mots ne nous feront jamais revenir en arrière. Sept mois se sont écoulés et malheureusement, ou pas, les choses ont changé en tout point de vue. J’ai reprit ma vie de débauche, mes sales habitudes et aujourd’hui, je me demande si je suis capable de changer. Devenir un mec bien… c’est tellement compliqué.

Salut, tu vas bien ? Je sais que je vais paraître moulin à parole comme à mon habitude, mais pour une fois ce sera pour te dire que je ne te parlerai pas de ce que tu penses que je te parle, c'est à dire Lena. Je sais très bien ce qu'il s'est passé entre vous hier matin et à vrai dire, je ne dirais rien de plus pour le moment. Et ne t'en fais pas, je ne te renverserai aucune boisson ou autre ce soir, tu resteras intacte promis. A ton plus grand étonnement, j'avais seulement envie de parler et de repasser un petit moment avec toi. C'est vrai c'est très rare, je te l'accorde, mais pourquoi pas ? Les surprises mouvementent un peu plus la vie, après tout ?

J’ai à peine eu le temps de poser mes fesses que déjà, Julia se met à parler inlassablement. Seule sa voix raisonne dans ma tête en ce moment. Alors comme ça, ce n’est pas pour me parler de Lena ? C’est déjà une bonne chose… quoi que je suis sur que le sujet reviendra sur le tapis à un moment ou à un autre. L’une sans l’autre, elles sont perdues… comme Bill & moi en fait. Un soupire s’échappe de mes lèvres tandis que je prends la carte du menu entre mes doigts. Honnêtement, je n’ai pas faim, disons que ça m’occupe juste les mains. Une fois que la belle eut terminé de parler, je plonge mon regard dans le sien et hausse mes épaules. Passer du temps avec elle ne me dérange pas… mais je sais qu’à un moment ou à un autre, nous nous disputerons. C’est plus fort que nous. Que ça soit dit gentiment ou non, nous sommes toujours en train de nous balancer quelques vannes dans la figure. Et puisque j’ai - comme on dit - « une grande gueule », ça prend des proportions énormes.

« De toute façon, ça ne te regarde pas Julia. Tu n’as rien à me dire. Et entre nous, si tu renverses quoi qu’ce soit sur moi, j’te l’ferais regretter. Voilà, maintenant que les choses sont claires, on peut passer un moment ensemble » ajoutai-je avant de sourire largement.

Ça pourrait sembler très ironique et pourtant, ça ne l’était pas du tout. Qui sait ce que ce rendez vous donnera ? Ça peut très bi se passer comme ça peut devenir très mouvementé. Bref. Le serveur arrive rapidement vers nous. Par simple politesse, je laisse la jeune femme choisir avant de demander par la suite, une bière. Ces derniers temps, je bois beaucoup d’alcool mais je pense savoir me contrôler. Quoi que la nuit dernière, j’ai fini dans un sale état… dans le lit d’une femme. Chose qui ne risque pas d’arriver avec Julia. Non seulement elle est mineur mais en plus, mon frère l’aime beaucoup. & puis sincèrement, pas que ce ne soit pas mon genre - elle est jolie - mais son caractère m’insupporte tellement que je ne risque pas d’avoir envie d’elle. Enfin, peut-être. Souvent, à cause de l’énervement, beaucoup de débordements sont possibles, non ? Intérieurement, je ris. La situation pourrait être très amusante pour moi. Faussement exaspéré, j’hoche la tête négativement et mordille mon piercing. Je suis véritablement irrécupérable.

Le serveur revint rapidement vers nous. Je le remercie et prend ma boisson entre mes mains. C’est étrange, j’ai l’impression de ne rien avoir à dire. Ce n’est pourtant pas mon genre d’être silencieux mais aujourd’hui et après tout ce qui s’est passé, je n’arrive pas à faire autrement. D’autant plus que lorsque je vois Julia, j’ai l’impression d’avoir Lena en face de moi. Je vais devenir fou.


Dernière édition par Tomas Kaulitz Trümper le Mar 3 Aoû - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia A. Hërzmann
    JULIA. • Never Forget, Never Forgive.

avatar

• Crédit : Enjoy. ♥
• Photomaton : Look at me, now.
Messages : 187
Date d'inscription : 16/06/2010
Age : 23
Localisation : J'ai envie de jouer à cache cache, tu me cherches ? =P

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. : Les femmes parlent plus vrai, plus juste : elles ont la bouche près du coeur
Topics ? : Open. =)
Friendship. :

MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Mar 3 Aoû - 11:24

    S'il me fallait répondre à une seule question pour réponse du " Comment se passera ton dîner avec Tom ? " Je ne dirais tout simplement, aucune idée. A vrai dire, on ne pouvait jamais savoir à quoi s'attendre entre lui et moi. Tout pouvait se résoudre à une bonne ambiance comme à une ambiance des plus négatives. Depuis que Tom n'était plus avec Lena son caractère était de moins en moins acceptables. Et à vrai dire, plus celui de Tom était exécrable plus la colère de Bill montait en puissance. La situation devenait donc, horrible. On ne pouvait plus parler à un de ses jeunes hommes sans qu'ils se sentent sur la défensive. C'était assez frustrant, car à vrai dire, seules deux personnes étaient concernées par cette histoire mais pourtant tout le monde en prenait pour son grade. D'ailleurs, même mon filleul ressentait une part de ses responsabilités dans tout ça et c'est vraiment horrible à ressentir. Et s'il y avait bien quelques choses qui m'énervaient au plus haut point dans cette situation était bien le fait que mon petit bonhomme soit malheureux.

    Tom - « De toute façon, ça ne te regarde pas Julia. Tu n’as rien à me dire. Et encore nous, si tu renverses quoi qu’ce soit sur moi, j’te l’ferais regretter. Voilà, maintenant que les choses sont claires, on peut passer un moment ensemble »

    A vrai dire, je savais réellement à quoi m'attendre en posant ce genre de questions. Mais peut importe, il fallait qu'il sache que je n'étais pas obligatoirement la Marie mêle tout qu'il pensait voir en moi et non une gamine car à vrai dire j'avais le même âge que Lena. Et oui, sur les petits apparences trompeuses. Je n'étais pas mineur mais bien majeur et je savais très bien ce que je faisais. C'est de cette façon que l'on pouvait comprendre que Tom et moi ne sachions quasiment que très peu l'un sur l'autre. Bref. Je finis par le laisser me prendre la carte de menu des mains, un léger sourire sur les lèvres écoutant attentivement ce qu'il pouvait me dire.

    Je suis d'accord, ça ne me regarde pas comme ça ne regarde pas non plus ton frère. Je suis en aucun point méchante, mais tu sais très bien que quand ton frère ne va pas bien tu ne peux t'empêcher d'être mal toi aussi. Et bien je vis la même chose avec Lena. Eum, pour le fait de me faire regretter si je te renverse quelques choses sur toi, en aucun cas tu me fais peur. Il va peut être falloir que je teste un jour. Mais tu as raison, maintenant que les choses sont claires, nous pouvons passer un moment ensemble.

    L'intention que j'avais mis dans ma voix à cet instant, n'était autre que la même que Tom. Et oui, que voulez vous. J'étais peut être une jeune femme sans crainte pour lui, mais à vrai dire il ne fallait pas trop me sous estimer. Autant se méfier de l'eau qui dort comme on dit. D'ailleurs, une chose était sûr, rien n'aurait pu se passer entre nous. Nous nous exaspérions autant l'un que l'autre. Non, on ne va pas dire que cela était réellement continuelle mais bien que ce genre de choses arrivaient plus fréquemment qu'on ne pouvait le croire. Enfin. Quand le serveur vint à notre table, je commandais alors ce que je voulais prendre, puis laissa Tom prendre ce qu'il voulait et c'est sans aucun étonnement que je savais ce qu'il allait prendre. Bill m'avait dit que Tom ne mangeait plus beaucoup ces derniers temps, quelques choses qui l'inquiétaient un peu plus. Cependant, je souris que légèrement avant de me concentrer une nouvelle fois sur lui, une fois le serveur partit.

    Je n'aurais jamais penser voir Tom Kaulitz dés plus discret et silencieux un jour. C'est.. assez étonnant de ta part. Alors, dis moi que fais tu de tes journées ?

    Non non, ne pas s'en faire il n'y avait aucun reproche ni aucune méchanceté dans mes mots.

_________________

I'M A SATELLITE HEART, LOST IN THE DARK.
This violent delights have violents ends. And
in their triumph die, like fire and powder, which
as they kiss consume.I'm lost because I ♥️ you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas Kaulitz Trümper

avatar

• Crédit : hell
Messages : 391
Date d'inscription : 28/07/2010
Age : 28

Hey Du ! Kleiner Android !
Citation. :
Topics ? : Close. =(
Friendship. :

MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   Mer 11 Aoû - 5:26

Je suis d'accord, ça ne me regarde pas comme ça ne regarde pas non plus ton frère. Je suis en aucun point méchante, mais tu sais très bien que quand ton frère ne va pas bien tu ne peux t'empêcher d'être mal toi aussi. Et bien je vis la même chose avec Lena. Eum, pour le fait de me faire regretter si je te renverse quelque chose sur toi, en aucun cas tu me fais peur. Il va peut être falloir que je teste un jour. Mais tu as raison, maintenant que les choses sont claires, nous pouvons passer un moment ensemble.

Ressent-elle vraiment la même chose ? Vit-elle la même chose ? J’en doute fortement. Lena & Julia ont beau être proche, elles ne le seront jamais autant que Bill & moi. Il est mon jumeau et notre relation est inexplicable. J’estime donc que toute ma vie regarde mon frère, c’est comme ça. Il est en droit de tout savoir et je tolère même qu’il se mêle de ce qui le chagrine. Même si ça crée des disputes, je n’en ai que faire. Mon regard fixe ma boisson pendant que je soupire silencieusement. Être calme parait vraiment impossible dans cette situation. La jeune femme me rend complètement taré et j’ai bien envie de lui montrer qui je suis une bonne fois pour toutes. D’ailleurs, je me demande vraiment comment est ce que Bill peut être attiré par elle. Physiquement, elle est très bien. Mais bordel, caractère de merde. La supporter est vraiment une épreuve. Durant un instant, je serre mes dents. Mes mots menacent de sortir à tout moment et je crains de ne pas tenir très longtemps.

« Tu crois qu’tu m’fais peur ? Fait gaffe Julia, j’peux très bien te renverser quelque chose dessus, moi aussi. Ou je peux très bien partir aussi vite que j’suis venu. J’ai pas besoin de toi pour passer une bonne soirée ! » crachai-je méchamment.

Ça, c’est évident. Julia est une fille gentille quand elle veut. Mais bizarrement, ce soir, j’ai l’impression que nous n’arriverons à rien. Je suis très énervé, sur les nerfs et complètement crevé, ce qui n’arrange rien. Quant à elle, elle me provoque et semble beaucoup s’amuser. Agacé, je porte ma boisson jusqu’à ma bouche et boit quelques gorgées. Le liquide alcoolisé glisse dans ma gorge et je m’en délecte avec plaisir. Depuis peu, il est vrai que je ne mange plus beaucoup. En revanche, je picole pas mal. Souvent, je me retrouve dans des états pitoyables et je finis dans le lit d’une ou plusieurs filles. Exaspérant ? Oui, en effet. Heureusement que je me protège malgré tout sinon je pense que je serais papa à plusieurs reprises. Oh non. Pas ça. Noam me suffit amplement et je ne désire aucun autre enfant pour le moment. Je préfère lui donner tout mon amour à lui.

Je n'aurais jamais penser voir Tom Kaulitz des plus discret et silencieux un jour. C'est.. assez étonnant de ta part. Alors, dis moi que fais tu de tes journées ?

Étonnant ? En général, il est vrai que je parle beaucoup. Je provoque, je m’amuse. Bref, je suis Tom Kaulitz quoi. Malheureusement, ce soir je suis assez énervé et je n’ai aucunement l’envie de faire d’efforts. Néanmoins, un sourire mauvais étire mes lèvres. Ce que je fais de mes journées ? Tout et n’importe quoi. Mes habitudes sont vraiment devenues pire que mauvaises. Je bois, je fume, je m’envoie en l’air sans cesse. Ça, je ne suis pas certain de pouvoir le dire à Julia. Pour sûr, elle filerait tenir sa chère « sœur » au courant et ça prendrait des proportions terribles. Je me contente donc d’hausser les épaules et mordille ma lèvre inférieure.

« Pas grand-chose. Je profite de mes moments de libre comme je peux… Après t’sais, on s’casse pendant quelques jours… »

Je me surprends moi-même à répondre de manière très calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: « Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Parlons autour d'un repas. » - tom k. ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FÜR IMMER JETZT ::  « Wilkommen in Berlin. » :: 

« Vous avez choisi ? »

 :: . restaurants .
-